Théorie de l'effondrement, la fin est-elle proche ?

Théorie de l'effondrement, la fin est-elle proche ?

Rédigé le 09/04/2019
Elodie Potente

Voici un court extrait de la conférence de Corinne Morel Darleux du 3 avril dernier.

La théorie de l'effondrement qu'est-ce que c'est ? Corinne Morel Darleux est conseillère régionale, Parti de gauche,  en Auvergne Rhônes-Alpes. Elle tient aussi un blog Revoir les lucioles et s'apprête à sortir un livre le 6 juin prochain Plutôt flotter en beauté que couler sans grâce aux éditions Libertalia. Lors d'une conférence proposée par le Parti de gauche, elle a expliqué son regard écosocialiste sur cette théorie qui voudrait que notre monde tel qu'on le connaît s'effondre autant au niveau écologique, qu'économique et industriel. 

" Cela fait quelques mois que les rapports scientifiques sont de plus en plus alarmants", explique la Dioise. "Et on voit une accélération dans cet effondrement".  La théorie de l'effondrement part du principe que, notre société étant construite sur un système économique qui nécessite des énergies fossiles, "un maillon manquant à cette chaîne pourrait avoir un effet domino". Un des créateurs du concept de collapsologie, Pablo Servigne, est Drômois. Voici comment il définit ce concept : 

"  Exercice transdisciplinaire d’étude de l’effondrement de la civilisation industrielle et de ce qui pourrait lui succéder, en s’appuyant sur la raison, l’intuition et des travaux scientifiques reconnus. "*

Si certains collapsologues ont perdu tout espoir, l'élue, qui ne se revendique pas collapsologue, n'est pas défaitiste mais ne souhaite pas non plus être trop rassurante : "J'ai envie d'employer un ton grave pour parler d'un sujet grave", dit-elle à la trentaine de personnes venues assister à la conférence. Elle dénonce notamment l'envie d'attirer des touristes chinois sur les pistes de ski ou à échelle plus locale, la construction d'un supermarché drive à Die, dans des médias comme Reporterre , où elle signe régulièrement des tribunes et chroniques . Mais il est difficile d'évoquer les sujets liés à l'effondrement avec d'autres élus. "C'est le point de vue économique qui prime en politique, le rayonnement international de la région".  

Si certains n'ont pas encore pris conscience de ce que représentent les sécheresses, ouragans et autres catastrophes naturelles, Corinne Morel Darleux voit un peu de mieux dans le réveil des citoyens sur ces thématiques, notamment à travers la mobilisation des jeunes pour le climat. 

" Les jeunes sont un merveilleux atout. Ils n'ont pas encore fait leur choix de vie, ils ont encore toute leur liberté". 

*Comment tout peut s'effondrer, Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes, Pablo Servigne et Raphaël Stevens.